PERM de Couflens : Rapport trimestriel – Mars 2019

1 mai 2019

Comme chaque trimestre, Mines du Salat publie son rapport trimestriel afin d’informer la population ariégeoise de l’avancée du projet de Couflens. Le projet de Couflens, qui s’étend sur 42km2 de Pyrénées ariégeoises, représente un important potentiel en tungstène ainsi qu’un potentiel aurifère. Le tungstène est un matériau rare indispensable à l’industrie française et aux fleurons que nous possédons, notamment dans les domaines énergétiques, aéronautiques et informatiques.

Le projet en est actuellement à sa phase d’exploration, qui a débuté par différentes études et des travaux de mise en sécurité du site minier de Salau. Ces études et travaux préalables se sont poursuivis au 1er semestre 2019 et devraient bientôt permettre de commencer l’exploration minière, dont la démarche s’apparente à une démarche scientifique, en garantissant la santé et la sécurité du personnel qui est une priorité absolue.

——
LES ACTEURS DU PROJET

    • Le renforcement des relations communautaires

En février dernier, Mines du Salat, filiale d’Apollo Minerals, a organisé une visite de la mine de tungstène de Mittersill, en Autriche, avec des élus de la Communauté de Communes Couserans Pyrénées (« CCCP »). La CCCP représente les 94 municipalités locales entourant le projet de Couflens.

La mine de Mittersill appartient à la Société Woflram Bergbau, filiale du groupe suédois Sandvik. Située dans le parc national du Haut Tauern, la mine s’intègre parfaitement à l’environnement local. Toute l’exploitation minière est souterraine et l’usine de concentration du minerai est elle-même reliée à la mine par une galerie souterraine de trois kilomètres.

Par ailleurs, Wolfram Bergbau a beaucoup investi dans la région et a créé de nombreux emplois, ce qui participe grandement au dynamisme économique local.

Cette visite a permis de montrer aux représentants de la CCCP qu’avec une technologie moderne et un grand respect de l’environnement, il est possible de construire et d’exploiter une mine responsable et d’apporter ainsi des avantages significatifs aux communautés locales.

——
LES AVANCÉES DU PROJET

    • Approbation reçue pour finaliser les travaux de mise en sécurité dans l’ancienne mine de Salau

Début avril, Mines du Salat a reçu l’autorisation, par arrêté préfectoral, de poursuivre la réinstallation des services miniers dans l’ancienne mine de Salau.

Les services miniers comprennent notamment la réinstallation d’un système de ventilation dans la mine de Salau. Grâce à l’excellente ventilation naturelle des niveaux supérieurs de la mine, les améliorations requises dans ce domaine sont minimes. Elles comprennent l’installation d’un ventilateur au niveau 1430, de deux portes de ventilation et de deux murs.

Le programme de mise en sécurité est mis en œuvre par des entreprises locales, et les biens et services ont également été obtenus localement dans le cadre de l’engagement de Mines du Salat à investir dans la région.

Le ventilateur a déjà été commandé et l’installation est prévue pour la fin du mois d’avril.

    • Découverte de teneurs élevées en or et en tungstène provenant de données historiques du BRGM

Mines du Salat a obtenu du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (« BRGM ») l’accès à d’importantes archives techniques sur la mine historique de Salau. Le BRGM avait entrepris entre 1967 et 1986 des travaux d’exploration dans la mine et ses environs.

Ces archives s’ajoutent à la base de données historiques que Mines du Salat a numérisée l’an dernier. Elle contenait notamment des plans et des coupes transversales de la mine, incluant une cartographie géologique des zones souterraines.

        • Confirmation de teneurs élevées en or

Cette deuxième série d’archives comprend des résultats d’analyse d’or de 1986, provenant d’échantillonnages et de forages réalisés à l’époque à l’intérieur de la mine de Salau. Ces analyses aurifères confirment la présence de teneurs élevées en or, à la fois dans la mine et à des profondeurs d’environ 700 m sous la surface.

Les récents travaux d’exploration entrepris par Mines du Salat ont permis de confirmer la présence d’or en surface le long de plusieurs kilomètres d’extension latérale et jusqu’à des profondeurs de 600m à l’intérieur de la mine de Salau.

        • Un gain de temps pour les prochaines études

Les archives contiennent également des cartes géologiques, des coupes des diagraphies de forage ainsi que des informations sur plus de 1000 trous de forage et échantillons en rainures.

Les archives sont en cours de révision et d’intégration dans la base de données et les modèles 3D de Mines du Salat. Elles représentent un gain de temps et d’argent supplémentaire pour les programmes d’études à venir.

Un programme d’échantillonnage en rainures aura lieu afin de confirmer la véracité des données historiques.

    • Les programmes de travail prévus dans la mine de Salau

Une fois que l’ancienne mine sera sécurisée, Mines du Salat effectuera la dernière phase du programme de santé et de sécurité, nécessaire à la réouverture de la mine.

Par la suite, Mines du Salat réalisera une cartographie géologique et un échantillonnage en rainures dans les zones minières déjà exploitées. L’objectif est de confirmer la véracité des données et des informations historiques et de tester la minéralisation inexploitée antérieurement.

Une première phase de forage souterrain a également été conçue par les géologues de Mines du Salat afin de confirmer les zones de minéralisation connue, les extensions de ces zones et de vérifier les cibles de tungstène et d’or historiques.

Pour ce faire, Mines du Salat a présélectionné des entreprises de forage. L’entreprise finalise actuellement les demandes de forage qui seront soumises aux autorités après l’achèvement de la dernière phase du programme de santé et de sécurité.

Enfin, Mines du Salat évalue la pertinence de réaliser des levés géophysiques souterrains afin de faciliter l’identification de nouvelles cibles de forage et d’améliorer la compréhension des structures géologiques dans l’ancienne mine de Salau.

    • Les programmes de travail autour de la mine de Salau

Plusieurs cibles d’exploration pour l’or et le tungstène ont été identifiées sur l’ensemble du site de Couflens à partir des programmes d’exploration à la fois historiques et récentes.

Les échantillons de copeaux de roche prélevés sur le site de Couflens ont révélé des teneurs élevées en or (jusqu’à 24,5 g/t) et en tungstène (jusqu’à 8,25 % WO3). Bien que très encourageants, ces résultats nécessitent une vérification plus poussée afin d’approfondir la compréhension géologique du gisement. D’autres travaux, notamment par forage, devront être entrepris par Mines du Salat afin de confirmer les quantités d’or potentielles.

Mines du Salat planifie plusieurs opérations géophysiques afin d’améliorer sa compréhension de la structure géologique dans les alentours de la mine de Salau et faciliter l’identification de nouvelles cibles de forage.

    • Contestations judiciaires

L’action en justice contestant l’octroi initial du permis d’exploration de Couflens n’a pas progressé au cours du trimestre.

Pour rappel, la contestation n’est pas dirigée contre Mines du Salat mais contre l’Etat. Toutefois, étant une partie intéressée à la procédure, Mines du Salat a présenté des arguments en faveur de l’État. 

Le tribunal administratif n’a pas fixé de date de procès pour l’audience et pourrait inviter les différentes parties à présenter d’autres arguments. Mines du Salat informera le public de toute évolution importante.