Mines du Salat reçoit l’autorisation de terminer les travaux de mise en sécurité dans l’ancienne mine de Salau

16 avril 2019
Mines du Salat, filiale d’Apollo Minerals a le plaisir d’annoncer qu’elle a reçu l’approbation, par arrêté préfectoral, de réinstaller les services miniers dans la mine historique de tungstène de Salau. Mines du Salat peut ainsi terminer les travaux de mise en sécurité débutés en septembre 2018. Ils portent principalement sur l’amélioration de la ventilation dans la mine afin de garantir la santé et la sécurité des employés de l’entreprise.

« Nous sommes heureux de terminer le programme de réinstallation des services miniers à Salau, notamment l’installation d’une infrastructure de ventilation après plus de 30 ans de fermeture de la mine. La mine de Salau a le potentiel de créer des emplois importants dans le département de l’Ariège et de fournir un approvisionnement stratégique en tungstène aux entreprises industrielles françaises qui dépendent aujourd’hui principalement de la Chine » déclare Hugo Schumann, directeur exécutif d’Apollo Minerals.

L’environnement de la mine bénéficie d’une excellente ventilation naturelle grâce à l’ouverture des niveaux supérieurs. Par conséquent, les améliorations de ventilation requises pour soutenir les activités d’exploration sont minimes et comprennent l’installation d’un ventilateur au niveau 1430, de deux portes de ventilation et de deux murs. Les travaux de mise en sécurité permettront également de réparer les supports miniers, de sécuriser les zones de travail pour l’exploration et de terminer l’installation des communications d’urgence.

Les travaux devraient durer environ un mois. Ils sont mis en œuvre par des entreprises locales, et les biens et services sont obtenus localement dans le cadre de l’engagement de Mines du Salat à investir dans la région. A l’issue de ces travaux, une étude finale sur l’évaluation des risques pour la santé et la sécurité sera réalisée par des tiers-experts approuvés par l’Etat afin d’évaluer l’existence de minéraux contenant de l’amiante.

« Nous allons livrer le ventilateur sur le site et commencerons les travaux nécessaires afin que la mine soit en bon état de fonctionnement pour l’évaluation des risques sanitaires et environnementaux et nos prochains programmes de forage et d’échantillonnage. » ajoute Hugo Schumann.

Lire ici l’annonce complète, publiée par Apollo Minerals.